Cabalgada cubana

En 2014, je retrouve La Havane, longtemps après un premier séjour. Puis, quittant la capitale, j’ai parcouru à cheval la campagne de l’ouest cubain, du côté de Viñales et des curieuses Mogotes calcaires. L’usage du cheval y est répandu, d’abord pour le travail et, aussi, pour des courses improvisées… Bien que l’Etat cubain dispose de haras de bonne tenue, la performance équestre n’est pas de mise. Sur l’île, monter est surtout un excellent moyen de battre tranquillement la campagne et de nouer contact avec les cubains du cru.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑