Lieux et Moments

Je pratique la photographie sans prétention (à cheval, de plus, la prise de vue est fragile !), comme la mémorisation conjointe d’un lieu et d’un moment, de leur intersection précise, parfois si singulière que la répétition est peu probable, avec la possible irruption de personnages qui signent l’instant et la scène de leur présence. Comme ce baiser masqué, saisi dans une rue de la Havane, sans que je m’attende à ce que la fille et le garçon passent devant l’objectif.

IMG_20170103_220243_617

J’aime écrire aussi. L’écriture oppose à l’instantanéité figée de la photographie le temps actif, quoique intime, du récit et de la réflexion. Le regard sur les images, qu’elles soient répertoriées dans un dossier ou dans un coin du cerveau, excite cette envie d’écriture, comme une seconde vie de l’instant passé, revivifié par le flux de souvenirs et d’émotions qui lui donne sens et fait de l’image, partielle et partiale, une borne au long d’une histoire, aussi ténue que soit cette dernière.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :